AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Box de Eldunari

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Box de Eldunari   Mer 1 Oct - 2:05

J'ai froid. Une nuit passée dans cet endroit, loin, très loin de chez moi. Chez moi , parlons-en! Il faisait chaud là-bas, parfois même trop. Je grelotte ici, je tremble de froid, et contemple les autres chevaux, qui n'ont pas l'air dérangé, mais qui sont habitués à ce lieu, et ont tout de même de chaudes couvertures. Moi je n'ai rien, rien du tout, et d'ailleurs, je ne voulais pas l'avouer, mais j'ai peur. Peur de ces inconnus, qui ne me ressemble en rien. Je suis un akhal teke, cheval du désert, et eux, je ne sais pas qui ils sont. De toute ma vie, je n'ai participé qu'à des shows de chevaux, et je ne voyais pas de bipèdes fréquemment. Ma vie s'est toujours résumée à: -box, -paddock, -shows. Rien d'autre.

Je ne sais pas ce que je vais faire ici, ce que l'on attend de moi. Mais je ne veux pas rester dans mon incompréhension indéfiniment.

On s'approche de moi , des bipèdes, peaux blanches, cheveux marron. Un vieu, un jeune. Ils parlent. J'entends des bribes de conversations.

"Beau...." ; "Oui, pas débourré" ; "pas se laisser enquiquiner!" ; "douceur? Force?" ; "force! pas le temps pour la douceur!" ; "Ok."


Ils ouvrent la porte. je recule, méfiant. Je montre les dents. Je me sens tout maigre, tout frêle avec ma silhouette élancé, fine. Je suis né pour être rapide et endurant.



On me mets une une chose autour de la tête. Je n'en ai jamais porté, je me demande ce que c'est. Je me cabre, une pression me tire violemment vers le bas. Je redescend, et mets un coup de cul. Je reçois une claque sur les fesses pour avoir fait cela . ça ne m'a pas fait mal, je recommence, et, cette fois, me prend une claque derrière les oreilles, sur la nuque. Je suis choqué! Dans mon ancien pays, j'étais presque vénéré avec ma robe étincelante! Là, je sens que si je ne me plie pas aux règles, je vais voir venir les problèmes les uns après les autres.



Je hennis. On m'attache dehors, très près d'un anneau, sur un mur. Je grelotte de froid. En réalité, il faisait 12°C. On me passe une brosse qui s'agite , faisant des ronds sur mon flanc, ma croupe, mon dos, mes épaules. Puis, avec de la force, une brosse épaisse, mais plus agréable que la première m'embête. Je tente de mordre le jeune, qui s'active. Mais je ne le peux pas, étant attaché trop près du mur, et me prends une grosse claque en prime.

Le vieux approuve d'un signe de tête. "Beauté exceptionnelle, mais un caractère entêté. Je me demande qui de vous deux pourra avoir raison de l'autre."

Il me prit les pieds, les cura. On m'avait déjà fait ça. Puis, il me mit une substance dessus, que je ne connaissais nullement.

Ensuite, on me détacha.
Le vieux tenait la corde attachée aux lanières sur ma tête.

Le jeune dit: "Pas trop tôt pour lui mettre selle et filet? Il n'en a jamais mis?!"
-"Non, maintenant ou jamais."


Il me posa quelque chose sur le dos, qui me couvrait le garrot, et s'arrêtait avant ma croupe. Je fis un écart, mais le vieux, qui semblait expérimenté, me repris de justesse. On posa ensuite quelque chose beaucoup plus court que le tapis, de matière épaisse, comme un mouton. Je ne dis, rien, j'en n'avais pas la possibilité de me révolter. Puis, le moment le plus désagréable fut lorsqu'on me pose du cuir , lourd, sur le dos. J'entendis "selle mixte" de la part du vieux. Je n'aimais pas cela du tout. On me passa un large collier autour de l'encolure, entre mes jambes, que l'on fixa à ma selle. J'entendis que ma selle ne devait pas glisser. Puis, une large pression se fit ressentir et me serra sous le ventre , près du cœur. Cela me serrait fort, et je sautais en l'air, surprenant les deux bipèdes. Une forte sur pression se fit ressentir derrière mes oreilles, sur ma nuque, et je fus contrains de baisser la tête, déséquilibré. Je m'habituais à cette pression, mais j'étais vraiment effrayé. Pourquoi devrais-je subir ça? Je n'ai rien demandé, j'ai toujours fait ce que l'on m'a dit de faire!

Puis, on m'enfile du métal dans la bouche, en me cognant dans les dents. Du cuir s'installe de part et d'autre de ma tête, et le contact froid dans ma bouche m'agace. Une pression continue s'installe sur ma nuque, trop perturbante, mais elle disparaît dès que l'on m'ajuste l'harnachement.

Puis, je sens que l'on mets des choses dures, et serrées sur mes membres, et sur mes sabots avant. Ensuite, on tire dans ma bouche, et je suis le vieil homme qui me conduit vers un grand bâtiment. Le jeune homme est à côté, il mets une bombe, j'en ai déjà vu avant.

J'ai très peur. Le vieil homme tient dans sa main une baguette, surmontée d'un fil, qui s'agite, dans tous les sens. Il tient également une corde très longue qu'il a accroché au métal qui est dans ma bouche.

J'ai vraiment très peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Box de Eldunari   Ven 3 Oct - 7:21

Il m'a ramené. Le jeune bipède qui m'a chevauché, et qui a essayé de me soumettre. Dès que j'effectuais une bonne action, il était chaleureux, sinon, il se fâchait, tout en gardant un sang-froid incroyable. Toujours est-il que je devais m'y résoudre, je devrais être monté. Mais jamais, jamais je ne serais une monture facile. Pour gagner ma confiance, il devra vraiment se montrer courageux, brave , et digne de confiance. Je lui en ferais voir de toutes les couleurs si il  le faut. De toute façon, c'est ma nouvelle vie. Mes trois ans dans mon pays de naissance sont passés. Il faut que je regarde l'avenir en face. En face....

Il me ramène, moi haletant, lui transpirant. Il m'attache court devant mon box, me parle. Je garde les oreilles plaquées , et tente non seulement de le mordre, mais de lui donner des coups de pieds. Il me regarde, déçu, mais raisonné. Eh bien!Il s'attendait à ce que je sois un petit soumis avec lui? Non , non il se trompe, mais ça, il s'en doute fortement je pense.

Il enlève la "sangle", et le "filet", ainsi que la chose en cuir, et celle en tissus sur mon dos. Des marques de sueur labourent mon corps. Il prend de la paille, m'essuie vivement , et comme mes poils , caractéristiques à la race, sont très courts, je sèche bien vite. Il me prend les pieds, et se récolte un bleu à la cuisse. Moi, je me prends une bonne claque sur l'épaule, ce qui me fait effectuer une ruade.

Il rit. C'est hilarant, vraiment. Haha. Je le regarde d'un œil que je veux agressif. Il finit de s'occuper de moi, et me met une couverture sur le dos. Cela me réchauffe instantanément. Je lui en suis reconnaissant. Mon regard se fait plus doux, mes oreilles se redressent, l'espace de quelques instants. Il me caresse, mais stoppe, pas trop longtemps, je le lui fais bien comprendre.

Ensuite, il me tend ce qui semble être une friandise. J'hésite, puis la pousse du nez, pour la faire tomber par terre, et la mange, le défiant du regard. Il me détache, ouvre la porte de son box, et je tente de l'embarquer vivement, mais, il a de la technique, et je me retrouve arrêté , devant attendre qu'il rentre sagement, pour le suivre dans le calme.

Il me détache, me caresse, et part paisiblement, sifflotant. Moi, j'ai soif, faim, et je vois que tout est là, devant mon nez, en abondance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Box de Eldunari   Sam 4 Oct - 8:21

Qu'est ce que tu me veux encore, toi? C'est la question que je me pose quand le jeune homme revient, seul cette fois. Le fait qu'il ne soit pas accompagné me rassure quelque peu. Les chevaux de l'écurie ont l'air tellement... dociles, prévisibles, attachés à leurs maîtres. Ils sont différents de moi, je me sens si seul. Ma robe n'a pas perdu de son brillant. Mon oeil non-plus. J'ai toujours cette lueur malicieuse dans mon regard, celle qui prouve que je ne lâcherais rien, que je n'abandonnerais pas.

Il vient me passer ce qu'ici, ils appellent communément un licol. Il manque de se faire arracher un bout d'oreille, mais parvient à dévier de justesse mes dents. Je l'observe mieux tandis qu'il boucle mon licol. C'est un bipède assez grand , mais pas trop non plus, dont les chevaux sont châtains clairs, et les yeux gris.
Il a l'air sur de lui , mais hésitant, et surtout, son cœur à l'air ouvert, généreux. Cependant, je ne veux pas commettre d'états d'âmes. Pour l'instant, il a été la cause de mon malheur.

Il m'attache, passe les brosses, et me réprimande à la moindre tentative de rébellion. Je me tiens calme donc par obligation. Il me lance quelque chose du genre:"on va en carrière mon petit gars , tu vas te tenir sage n'est-ce pas?". Évidemment que non. Nous ne sommes pas dans un rêve ici. C'est la dure réalité. Tu me l'as fait subir, maintenant je vais te la montrer aussi, tu verras. 

Il me met un tapis, un amortisseur en moumoute, d'après ce que j'ai entendu, et une selle "CSO". Qu'est-ce que c'est que ça? Puis mon filet, avec une lanière qui me ferme la bouche. Il me dit qu'il me met un collier de chasse. Et une martingale. Je me sens comprimé, mais je n'ai pas le choix, je suis le jeune bipède là où il me conduit...
Revenir en haut Aller en bas
Zarafa
Admin
avatar

Messages : 114
Sexe du cheval : Jument

Fiche équine
Race: Haflinger
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Box de Eldunari   Sam 4 Oct - 21:42

De supers résumés ! =) (je les note séparément hein ^^)

Premier résumé :

+ 4 pts bonus

Deuxième résumé :

+ 4 pts bonus

Troisième résumé :

+ 4 pts bonus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Box de Eldunari   Dim 5 Oct - 4:33

Ce matin, il devait être vraiment très tôt. Il faisait glacial, malgré ma petite et fine couverture, et je tremblais dans mon box. Dehors, il faisait noir, et on sentait déjà une brume épaisse et solide s'installer partout autour. Heureusement, mon bipède ne tarda pas à venir, bien qu'il soit exceptionnel qu'il vienne à cette heure.

Aujourd'hui, j'avais décidé d'être calme, car de toute façon il faisait froid, et il prenait quand même assez soin de moi. Pour autant, je ne lui accorderais pas ma confiance, ni mon respect de si tôt. Ce serait juste quelqu'un que je suis obligé de fréquenter.

Il me sort de mon box, me caresse. Je me suis promis d'être sage et calme; je ne dis rien. Il m'enlève ma couverture, et je grelotte vraiment. Il le voit, me frictionne avec de la paille. Je viens d'un pays très chaud, et il ne pensait quand même pas que j'allais m'habituer au climat!

Il me panse , me fait les pieds, et m'applique de la graisse dessus. Puis, il me met un gros tapis, qui ne me réchauffe qu'un petit peu au niveau du début du dos, et un amortisseur, une selle cso. Ensuite, il vient me placer sur le dos ce qu'il appelle un couvre rein polaire-en-dessous-et-imperméable-au-dessus. Il me parle beaucoup, et je ne comprends pas toujours ce qu'il veut dire, mais le "couvre-reins" me réchauffe. Il me mets un collier de chasse.

Il me le noue, et me place quelque chose de chaud sur les oreilles, en dessous du filet. Puis, sur les jambes, il met des bandes, qui m'échauffent un peu les muscles. Ainsi équipé, je me sens beaucoup mieux. Lui aussi a mis quelque chose de chaud. Il met un bonnet à la place de sa bombe, et grimpe sur mon dos. J'entends le mot promenade, trotting. Je n'en ai jamais fait. On verra bien ce que c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Box de Eldunari   

Revenir en haut Aller en bas
 
Box de Eldunari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equid Competition :: |-| Détente |-| :: Anciens rp's-
Sauter vers: