AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thunder s'exerce (barrel race, équility)

Aller en bas 
AuteurMessage
Thunder

avatar

Messages : 232
Sexe du cheval : étalon

Fiche équine
Race: Trakhener croisé mustang
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Jeu 21 Aoû - 23:49

J'étais dans mon box, bien installé ce matin... On était en été, et pourtant il faisait plutôt frais ! Heureusement, j'étais dans mon box, bien au chaud.

Cécile me tira de mon lit, ce matin, et de bonne heure ! Elle me mit mon licol et me fit sortir de mon box. Elle m'attacha à un crochet planté dans le mur du box. Puis, elle entreprit de me brosser.
On avait changé la paille de mon box hier soir, du coup, ça avait fait de la poussière. Cécile l'avait remarqué et me brossait en grognant. Un nuage de poussière s'élevait quand elle me tapotait l'encolure. A mon avis, elle n'aimait pas trop ça. Moi, je m'en fiche, du moment que les mouches et les moustiques ne m'embêtent pas trop ! En effet, je me roulais souvent dans la poussière au pré pour me débarrasser de ces insectes agaçants. Mais bon, il existait aussi le spray anti-mouche ! Il était très pratique aussi, et je me souviens que la première fois que Cécile m'en avait aspergé, j'avais eu très peur, malgré les tentatives de ma cavalière pour me rassurer.

Enfin bref. Après m'avoir dépoussiéré, Cécile ramena un tapis et une selle super bizarre, plus grosse et plus lourde que l'ancienne. Elle me la posa délicatement sur le dos. J'eus un sursaut. Elle était bien plus lourde que l'ancienne ! Cécile serra la sangle. Puis, elle prit un filet différent. Ca me changeait de ma muserolle allemande. Ce filet avait une muserolle plus épaisse, et était plus confortable.

Après m'avoir sellé, Cécile prit mes rènes et m'emmena dans la carrière.

_________________
Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder

avatar

Messages : 232
Sexe du cheval : étalon

Fiche équine
Race: Trakhener croisé mustang
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Mar 26 Aoû - 0:20

Avec Cécile on se dirigeait vers la carrière. Celle-ci étant déjà ouverte, Cécile n'eut qu'à refermer la porte derrière nous. Cécile me fit avancer un peu et me stoppa. Elle régla mes étriers assez longs. A peu près la taille des étriers de dressage, donc j'y étais habitué. Elle ressangla doucement, vérifia que tout tenait bien avant de se hisser en selle. Elle prit mes rènes et les tenait longues. Elle claqua de la langue et serra les jambes. J'avançai mais fus surpris. Je sentais un contact différent. Quelque chose d'étrange, je n'avais pas l'habitude... Je compris vite : par cette attitude, Cécile me montrait qu'elle me faisait confiance, elle avançait plus sa main, et me laissait presque le choix. En fait, elle ne me forçait pas à tourner ou à accélérer. Elle me demandait d'accélérer. Bien sûr, Cécile ne me forçait jamais, mais là, je le remarquai encore plus. Je vis aussi que Cécile tenait les rènes à une seule main, ce qui me paraissait bizarre.

Après avoir marché au pas, pour m'habituer à cette monte si agréable, Cécile demanda le trot. Je trottai tranquillement, malgré ma folle envie d'accélérer ! Cécile me fit travailler mon incurvation sur des cercles, des spirales, voltes, demi-voltes... Un programme varié, et un exercice pas trop compliqué. Je l'exécutai calmement, même si j'eus un peu de mal sur la spirale, qui consistait à faire un cercle dont le diamètre diminuait progressivement.

Ensuite, nous sommes passés à la vitesse supérieure. Cécile travailla ma vitesse et mon accélération. Elle me fit galoper en cercle et avançai sa main, elle m'encourageait de la voix.

"Vas-y, accélère !"

J'allongeai mes foulées. Le vent soufflai dans mes crins et me décoiffait. Grisé par la vitesse, j'étais au comble du bonheur ! J'allongeai l'encolure et profitai de ce beau moment. Mais l'exercice ne consistait pas à galoper à fond sur la piste... Cécile me fit vite ralentir. Elle se rassit dans la selle et recula sa main. Je galopai aux deux mains, toujours le même exercice. Celui-ci n'était pas compliqué, il était très amusant !

Après ça, Cécile me fit venir près de trois tonneaux disposés en triangle. Je ne sais pas si c'est ma jeunesse qui fait ça, mais ces tonneaux m'ont un peu inquiété. Jamais vu, donc potentiellement dangereux ! Je m'arrêtai et décidai de ne plus bouger. Cécile claqua de la langue, m'encouragea de la voix mais rien n'y fit. Elle mit donc pied à terre et marcha devant moi. Elle se posta devant un tonneau et me montra une friandise... Roh ! J'étais obligé de venir... J'avançai et m'approchai toujours plus de Cécile et du tonneau. Cécile me félicita quand j'arrivai devant elle. Elle me caressa l'encolure et me donna, bien sûr, la friandise.

Puis, elle se hissa en selle et me fit faire tourner autour des tonneaux au pas. Elle le fit plusieurs fois, pour que je m'habitue bien. Ensuite, elle me fit faire le parcours au trot. Je tournai avec plus ou moins d'aisance autour des tonneaux. A nouveau, nous fîmes le tour plusieurs fois. Ensuite, Cécile me fit faire un cercle au galop en face du troisième tonneau, le plus éloigné. Ensuite, elle me dirigea vers le premier tonneau. Je tournai autour et essayai de ne pas faire un virage trop large. Je me dirigeai vers le deuxième tonneau et fis un virage presque parfait ! Wouah, j'en étais étonné moi-même !

Mais alors que je tournais autour du troisième tonneau, je me cognai contre. J'avais tourné trop serré. Le tonneau tomba et m'effraya. Immédiatement, je fis un écart, deux coups de cul suivis de belles ruades. A la deuxième ruade, Cécile vola pour atterrir devant moi. Je fis un autre écart pour l'éviter et m'enfuis dans la carrière. J'étais complètement apeuré ! Finalement, je revins vers Cécile qui s'était assise. Voilà, encore un chute... Et celle-ci était spectaculaire ! Mince, j'espère qu'elle n'est pas blessée... Zut, elle s'est relevée et elle boite du pied droit. J'avais un peu honte, mais ce n'était pas ma faute ! Le tonneau avait voulu m’assommer ! Du moins, je crois.

Cécile se remit en selle, malgré son boitement. (elle m'étonne des fois. Quel mental !) Puis, elle me dirigea vers le parcours. Elle me le fit faire au pas. Quand je vis que je me dirigeai vers le troisième tonneau, je voulus stopper. Mais Cécile m'encouragea, tant et si bien que je passai sagement autour. Cécile me félicita bien fort, mit doucement pied à terre et me donna une friandise pour chevaux. Ensuite, elle me ramena au box.

_________________
Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F Mông

avatar

Messages : 414
Sexe du cheval : jument

Fiche équine
Race: Oldenbourg
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Mar 26 Aoû - 21:11

Haha ces fameux monstres de tonneaux, j'ai adoré ! Very Happy

+ 2 en reining
+ 3 en barrel

+ 1 pt bonus pour le résumé de "préparation" Razz

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder

avatar

Messages : 232
Sexe du cheval : étalon

Fiche équine
Race: Trakhener croisé mustang
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Jeu 28 Aoû - 3:29

Le lendemain, après mon entrainement de barrel race,  Cécile était venue. Elle m’avait annoncé que nous allions travailler de plus en plus souvent ces temps-ci, à cause d’un concours de western qui se déroulerait prochainement. Cool ! J’aimais bien les concours !

Cécile m’avait pansé et sellé, puis emmené au manège. Étant donné qu’il avait beaucoup plu ces temps-ci, Cécile préférait ne pas aller dans la carrière. Déjà hier, au barrel race, le terrain était très mouillé, alors mieux valait aller au manège.

Nous sommes arrivés au manège. Cécile m’a fait marcher au pas quelques temps, puis m’a fait trotter. Elle a de nouveau travaillé mon incurvation, mais surtout mes transitions dans l’allure. Puis, elle m’a fait petit-galoper. Au fur et à mesure, elle demandait à ce que j’allonge mes foulées, de plus en plus. Et j’y prenais du plaisir ! J’accélérais de plus belle, mais dus bientôt ralentir, sous la demande de Cécile. Elle me fit faire un cercle plus petit au petit galop, puis m’a fait changer de pied, pour changer de main. Nous faisions comme un huit de chiffre. Elle me faisait accélérer de plus en plus, et elle avançait sa main près de mes oreilles. C’était bizarre, comme sensation. Smile

Mais, ensuite, ça s’est compliqué. Cécile voulait que je tourne sur moi-même.

« Ne t’inquiètes pas Thunder, on n’ira pas trop vite au début. »

Elle tourna sa main et recula sa jambe. Je m’éloignais naturellement de la pression de jambe et tournais tant bien que mal sur moi-même. J’étais très raide, mais trouvais assez vite mes marques. Enfin, quand je tournais lentement. Cécile me laissa souffler puis recommença. Je tournais sur moi-même mais compris que Cécile voulait que j’accélère un peu. Elle m’encourageait et j’accélérais tant bien que mal, si bien que je finis par m’emmêler les pinceaux. Cécile me fit recommencer, à une vitesse maitrisée et je réussis bien l’exercice. Cécile était plutôt fière de moi !

En même temps, quand on y pense, j’ai du sang de mustang dans mes gènes ! Donc, techniquement, je devrais réussir le western. Enfin, en théorie.

Encouragé par cette pensée, j’étais prêt à attaquer l’exercice suivant. Cécile m’enseigna le reculer. Elle recula sa main et m’encourageait à reculer. J’avais déjà essayé le dressage et du coup, le reculer. J’y arrivais sur une courte distance.
Sauf que, cette fois-ci, Cécile voulait que le reculer soit un peu plus rapide. Elle commença tout d’abord par me faire reculer. Je fatiguais assez vite, alors Cécile me stoppa. Mais elle me redemanda le reculer. Au fur et à mesure, je reculais de plus en plus loin.

Le but de Cécile était de me faire reculer sur une distance de 3-4 mètres, et avec une bonne vitesse. J'atteignais un peu plus de deux mètres à une vitesse... Comment dire... Modérée Razz . On allait avoir du boulot ! Cécile me fit travailler assez longuement sur l'exercice, avec toutefois beaucoup de pauses. En effet, l'exercice était plutôt éprouvant ! Mais Cécile veillait à ne pas trop forcer. Il fallait quand même que je sois en forme pour les prochains entrainements, et quelque chose me disait qu'ils allaient être nombreux.

Cécile, qui avait sans doute mangé du lion ce matin, travailla mes demi-tours, qui devaient apparemment être rapide. C'était un demi-tour basé sur les hanches, et le cheval repart directement au galop, je crois. Ou un truc comme ça.
Bref, Cécile tenait apparemment à m'y essayer. Elle me fit trotter, puis stopper. Ensuite elle plaça ses aides, et je m'imaginais alors faisant un superbe demi-tour et envoyant de la poussière de partout. Sauf que ça ne fut pas le cas. Je fis un demi-tour, oui, mais trébuchais et me rattrapais de justesse ! Encore un peu et je mangeais du sable. J'avais sans doute dû confondre précision et précipitation... Cécile, en tout cas, mangea vraiment du sable. Elle tomba encore une fois. Heureusement, cette fois-ci, elle se releva immédiatement et explosa de rire. De toute évidence, tout allait bien. Elle se remit en selle et me caressa l'encolure, comme pour me dire que c'était pas grave.

Elle me fit recommencer l'exercice. Je décidai cette fois-ci d'être précis dans ce déplacement, au lieu de vouloir y aller à fond. La technique se révéla payante, je réussis avec succès le demi-tour ! Bon, avec un peu de lenteur dans le déplacement, mais au moins il était maîtrisé. Je pris ensuite un malin plaisir à partir au galop et à accélérer mes foulées ! Ca faisait du bien... Même Cécile se laissa aller et ne me refusa pas ce moment de détente. Ensuite, elle me félicita longuement, et me laissa souffler.

"Cet après-midi, si tu ne seras pas trop fatigué, on fera peut-être un peu de barrel race... Tu es un bon cheval Thunder."

Elle me stoppa et mit pied à terre. Nous retournâmes à l'écurie.

_________________
Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara

avatar

Messages : 1153
Sexe du cheval : Etalon

Fiche équine
Race: Thoroughbred
Compétitions: Challenges
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Ven 29 Aoû - 23:34

Les JEM ça aide pas mal quand même ! Razz

+ 5 reining

_________________
Deidara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder

avatar

Messages : 232
Sexe du cheval : étalon

Fiche équine
Race: Trakhener croisé mustang
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Sam 30 Aoû - 2:12

c'est clair ! xD C'est en les regardant que j'ai eu un coup de coeur pour le reining ! Smile

_________________
Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder

avatar

Messages : 232
Sexe du cheval : étalon

Fiche équine
Race: Trakhener croisé mustang
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Mer 10 Sep - 1:29

Avec Cécile on s'est remis au barrel race. Comme j'avais eu une petite frayeur la dernière fois, Cécile me fit tourner au pas autour du troisième tonneau. Puis elle me caressa l'encolure.

Elle commença tranquille et me détendit au pas. Puis, elle me fit passer au trot assis. Elle me fit travailler l'accélération, comme d'habitude avant de me faire galoper. Cool ! Elle me fit galoper sur un grand cercle, en profitant pour me faire travailler un peu le reining. Elle me faisait un peu allonger l'allure et avançait sa main.

Elle fit l'exercice aux deux mains puis se re-concentra sur le barrel race. Elle me mit au trot et me ramena devant le premier tonneau. J'en faisais le tour et passai au deuxième tonneau. Sur celui-ci je tournais trop serré et fis tomber le tonneau. Bon, cette fois-ci, je fus effrayé, mais moins que la dernière fois. Je couchais les oreilles, levai la tête et fis un écart. Cécile me calma et me ramena à nouveau devant le tonneau. Bien qu'il fut couché, j'en faisais le tour sagement. Puis, je passai au trot derrière le dernier tonneau. Pour la dernière ligne droite, Cécile me fit galoper.
Ensuite, nous refîmes l'exercice de barrel race. Quant à moi, je sentais l'excitation grimper ! Le concours approchait, et j'étais... Presque prêt. Il me manquait beaucoup de pratique !

Cécile me fit faire l'exercice au galop. Je m'appliquais dans les virages. Je touchais le dernier tonneau, sans qu'il tombe. Wouah ! Cool ! Je galopais alors pour la dernière ligne droite, à fond.

Je ne sais pas pourquoi, mais une autre cavalière arrivait, nommée Emma. Elle était là pour encourager Cécile et la chronométrer. Elle demanda à Cécile si elle était prête, et lança le chrono. Cécile me poussa alors au galop, me demandant d'accélérer. Elle me fit tourner avec une telle assurance que je me détendais et prenais du plaisir à galoper. J'enchaînais mes virages sans faire tomber les tonneaux. J'étais sans doute dans un de mes bons jours ! Smile Quand je franchis la ligne d'arrivée, Emma coupa le chrono et annonça un très bon temps. Cool ! Cécile exultait et me caressait longuement l'encolure. Après tout, j'ai du sang de mustang ! J'ai sans doute ça dans le sang ! Smile

Nous refîmes plusieurs fois le parcours, chronométré. Je fis tomber un tonneau, une seule fois. Tant pis. Mon chrono ne compta pas. Par contre, pour les deux autres temps, je m'étais amélioré par rapport au premier chrono.

Cécile me fit marcher au pas, car j'avais beaucoup galopé. Elle me caressa l'encolure. Puis, après m'avoir fait marcher, elle descendit et me ramena dans mon box, suivie d'Emma.

Arrivées au box, les deux filles me dessellèrent et ramenèrent mon équipement à la sellerie. Moi, j'allais boire dans ma mangeoire, j'étais assoiffé ! En plus, Cécile comptait me faire travailler encore un peu le reining, demain. Elle avait parlé d'un long entrainement pour que j'apprenne plein de choses. Je devais en effet améliorer pas mal de choses, pour pouvoir gagner le concours.
Cécile retourna dans mon box avec Emma. Elles me brossèrent avant de me laisser seul.

Le lendemain, Cécile arriva, de nouveau accompagnée d'Emma. Elles me brossèrent, me sellèrent et m'emmenèrent à la carrière.

J'entrais dans la carrière. Cécile me ramena plus loin de la barrière tandis qu'Emma fermait la porte. Cécile ressangla, régla ses étriers et se mit en selle. Elle me fit marcher au pas.

Ensuite, elle me détendit au trot. A nouveau, elle travailla tout ce qui était accélérations, transitions, incurvations, en vue de toutes les figures que j'aurais à faire.

Puis, elle me fit galoper en cercle, comme d'habitude. J'accélérais toujours plus et allongeais le cou, heureux de sentir le vent souffler dans mes oreilles et ma crinière. Cécile se penchait en avant et m'encourageait à conserver cette allure. Ensuite, elle brisa le cercle et me fit changer de pied. Malheureusement, je le fis trop brusquement. Cécile perdit l'équilibre et se rattrapa à ma crinière. Elle me fit alors recommencer l'exercice. Cette fois-ci, je l'exécutais mieux. Tant mieux ! Cécile me caressa l'encolure et me fit de nouveau changer de pied. Puis, elle me laissa souffler au pas. Elle en profita pour discuter avec Emma. Celle-ci lui donnait des conseils sur sa monte. Cécile écoutait attentivement. Il me semble qu'Emma montait assez bien en western. Elle avait déjà fait quelques compétitions de reining et de barrel race. Ses conseils étaient les bienvenus !

Finalement, Cécile me fit travailler le reculer. Elle se cala dans la selle et me demander de reculer. Je m'exécutais. Cécile m'encourageait à aller un peu plus vite. J'essayais de faire ce mouvement plus vite, mais c'était dur ! Cécile me fit remarcher au pas avant de me demander de nouveau le reculer. Je m'exécutais et essayais d'aller toujours plus vite. Finalement j'y parvenais à peu près bien. Cécile me tapota l'encolure et me fit marcher au pas. A nouveau, elle écoutait les conseils d'Emma. Celle-ci lui proposa d'enchaîner avec un spins. C'était la figure où je devais tourner rapidement. Cécile tourna sa main vers la gauche et je commençais la figure. J'essayais tant bien que mal d'accélérer dans le "virage", mais l'exercice était assez compliqué. Malgré tout, j'avais déjà travaillé cette figure, et je la trouvais plutôt réussie. Je m'arrêtais à peu près droit. Cécile sourit et me caressa. Elle me fit un peu souffler avant de me demander un spin dans l'autre sens. Ce fut donc à droite qu'elle tourna sa main. Et à droite que je tournais. J'étais plus à l'aise de ce côté-ci, et tournais avec un peu plus de facilité et de vitesse. Cécile me stoppa encore mieux qu'avant ! Yeah ! Je suis un vrai pro ! (ou pas... Razz)

Cécile me caressa et me fit marcher au pas, comme entre chaque exercice. Elle veillait toujours à me laisser me reposer. C'était cool ! Mais, après ça, elle m'essaya aux arrêts glissés. Elle me lança au galop avant de me stopper. J'essayais de glisser avec mes antérieurs. Je parvins à réaliser l'exercice sur une très courte distance. Malgré tout, Cécile me caressa. Elle trouvait ça assez bien. Elle me fit recommencer l'exercice plusieurs fois, mais moi qui était habitué à m''améliorer à chaque fois, je fus déçu. C'était toujours pire qu'avant ! Cécile me caressait quand même, elle savait que ce ne serait pas parfait à tous les coups. Elle me caressa longuement pour me réconforter.

Ensuite, elle me fit faire un dernier exercice : le roll-back. Je l'avais déjà travaillé. Ce fut donc plus facilement que je parvins à exécuter cet exercice. Ce qu'il me manquait, c'était un peu de souplesse et de rapidité dans le mouvement, mais je l'exécutais tout de même très bien ! Cécile était vraiment fière de moi et me tapota bien fort l'encolure. Elle me fit exécuter ce demi-tour plusieurs fois avant de me laisser souffler pour de bon. Elle me laissa marcher rènes longues dans la carrière. Emma lui parlait et commentait certainement la séance. Elle avait l'air d'approuver les exercices. Tant mieux. Cécile mit pied à terre et me ramena à nouveau dans mon box pour un repos bien mérité ! Je l'entendais parler d'aller voir une séance de Flash, certainement un autre cheval, peut-être celui d'Emma ? Sur le coup, je n'avais pas fait attention au nom du cheval, qui était celui de mon père.

_________________
Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder

avatar

Messages : 232
Sexe du cheval : étalon

Fiche équine
Race: Trakhener croisé mustang
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Mar 16 Sep - 7:18

Le lendemain, re-belote. Après avoir fait du dressage traditionnel (Cécile ne voulait pas que je me lasse du western) Nous avons remis ça. Le dressage m'avait fait du  bien et m'avait dérouillé les jambes. J'étais fin prêt pour affronter ces redoutables tonneaux. Cécile m'échauffa longuement avant de me lancer sur le parcours, plusieurs fois au trot. Nous allions travailler la précision dans les virages pour que, quand je serai à une grande vitesse, je sois plus précis.

Ce fut donc plusieurs fois au trot que je faisais l'exercice. Cécile me faisait accélérer à chaque tour pour tester mes capacités de précision. Une fois qu'elle fut satisfaite, ce fut au petit galop que nous fîmes le parcours. Je tournais de mon mieux. Je touchais souvent le même tonneau, le dernier, et le faisais tomber deux fois. Zut... Cécile, après l'avoir relevé, me faisait recommencer.

Comme elle voyait que ce qui n'allait pas, c'était le dernier virage, elle me fit venir au petit galop dans la même trajectoire que si je venais de tourner autour du deuxième tonneau. Puis, elle me fit exécuter le demi-tour autour du tonneau. Nous fîmes cela plusieurs fois. Je m'améliorais à chaque fois.

Finalement, Cécile me fit souffler un petit moment. Je  profitais de cette pause pour bien me reposer. J'avais fini par prendre goût au western. J'aimais particulièrement le reining, car je ne me sentais par encore à l'aise en barrel race. Cécile disait que ça allait venir. Du moins, elle me le faisait sentir. Après cette pause, nous fîmes le parcours chronométré. Là, il s'agissait d'être précis ET d'être rapide ! Cécile allait essayer de me pousser beaucoup dans les lignes droites et de me faire tourner à une vitesse contrôlée.

La stratégie se révéla payante. Je ne fis qu'effleurer le dernier tonneau sans qu'il tombe. Et ensuite, je sprintai sur la ligne droite. Cécile arrêta sa montre qui lui servait de chronomètre. Elle était très contente, je supposais que le temps était bien. Enfin, peut-être plus que bien, étant donné que Cécile exultait. Elle passa ses bras autour de mon encolure en hurlant "Youpi !" Elle m'effraya et je fis un écart. Son excès de folie lui fit manger du sable. Elle se releva en riant et me caressa bien fort avant de se remettre en selle.

Elle décida de me chronométrer de nouveau pour être sûre que ce n'était pas un coup de chance. Je galopais de nouveau très vite dans les lignes droites et ralentissais un peu dans les virages. Je pivotais presque sur moi-même au dernier virage. Oups, je me retrouvais en face du tonneau ! Cécile plaqua sa main vers l'extérieur du virage pour éviter la collision et je fis une espèce de foulée de côté. C'était... Bizarre. Cécile perdit l'équilibre, se rattrapa et me talonna pour que j'accélère.

Ce petit "accident" nous avait fait perdre un peu de temps, mais le résultat avait quand même l'air super. Cécile me caressa et me laissa me reposer.

"Cet après-midi, on travaillera le reining. On va en faire moins que hier, parce que t'as bien bossé aujourd'hui !"

Tant mieux ! Je ne tenais pas à galoper pendant un quart d'heure, même si c'était génial. Fallait pas abuser non plus !

J'étais revenu en carrière cet après-midi pour faire un peu de reining. Cécile avait dit que ce serait une séance très courte, entre un quart d'heure et une demi-heure, maximum.

Cécile s'était mise en selle et me faisait marcher tranquillement au pas, rènes longues, comme d'habitude. Je m'étais maintenant totalement habitué à cette monte, et ça ne m'étonnait plus du tout ! Nous montions en fin d'après-midi, le soleil ne tapait plus très fort. Je sentais un petit vent frais m'ébouriffer la crinière. Quel plaisir !

Bien que fatigué par les deux séances précédentes, je savais que je ne serai pas monté longtemps. En temps normal, j'aurais protesté. Mais je connaissais Cécile et savais qu'elle ne me fatiguerait pas trop. Le dressage de ce matin était très calme, mais le barrel race m'avait fatigué. Je décidai d'oublier la fatigue et de me concentrer sur le reining. Cécile, après m'avoir marché, me fit passer au petit trot, rènes mi-longues. Elle trottait assis et était détendue. Elle ne me demandait pas grand-chose, si ce n'est d'être détendu et à l'écoute. Détendu, pas de problème ! Et à l'écoute, ça allait pour l'instant.

Cécile ne me fit pas trotter longtemps. Elle me fit repasser bien vite au pas pour me laisser souffler. Je profitais de ce moment et marchait tête basse, le cou allongé. Je m'arrêtais pour me gratter l'antérieur, puis me remit au pas. Cécile voulait me faire travailler les spins. En effet, sur cette figure je n'étais pas encore au point, ainsi que les sliding-stop. Pour les demi-tour, ça allait. Il me manquait un peu de vitesse pour que ce soit parfait, mais bon.

Du coup, je me réessayais à tourner en rond. Cécile m'encourageait et me demandait de continuer. Puis, elle me stoppa. L'arrêt fut presque parfait. Je remarquai que Cécile ne voulait pas que j'aille trop vite, mais plutôt que je m'arrête bien. Nous fîmes un autre essai et cette fois-ci, je m'arrêtais parfaitement ! Cécile me caressa l'encolure. Elle me fit marcher. 5 minutes après, elle me fit réessayer une nouvelle fois. Je m'arrêtais de nouveau parfaitement. Finalement, Cécile me tapota l'encolure et me fit marcher rènes longues. La séance était finie. Elle mit pied à terre et me ramena au pré, pour que je puisse profiter des dernières lueurs de soleil.

---------------------------------------

Le lendemain, Cécile ne me monta pas. Elle m'avait ramené au box pour la nuit, et m'avait fait aller au pré pour la journée. J'ai pu profiter de ce bon moment pour me détendre, et piquer un petit galop de temps en temps. Ca faisait un bien fou après toutes ces séances ! Cécile en avait beaucoup demandé, ces derniers temps. Pourtant j'avais réussi à tenir le coup, je ne sais comment. Je passai deux jours entiers au pré. Cécile passa me voir le soir du deuxième jour de liberté. Elle me ramena au box et me brossa longuement, pour enlever toute la poussière qui s'était accumulée. Et il y en avait beaucoup ! Arès ça, elle me laissa dans mon box et s'en alla. Demain, nous allions reprendre le western.

---------------------------------------

Comme je le pensais, nous reprîmes le western. Cécile voulait à nouveau me faire travailler le reining, car j'étais vraiment en retard avec ces exercices. Nous allâmes donc dans la carrière de bon matin. Il faisait encore frais, mais pas trop, ce qui était parfait pour travailler ! Cécile me fit longuement marcher pour bien me détendre. Puis, elle me fit trotter rènes longues.

Ensuite, nous travaillâmes le reining. Elle commença par le spin, la figure que je connaissais bien. Cette fois, Cécile me demandait de tourner plus vite. Je stoppai presque parfaitement. Dommage. Cécile me fit recommencer plusieurs fois. Au bout de la troisième fois, j'y parvenais. A la quatrième fois aussi, mais à la cinquième je fis une faute bête, je stoppai trop tard et étais de travers. Cécile décida de passer à autre chose. Elle me fit galoper rènes longues sur un grand huit de chiffre. Elle voulait me faire travailler mon changement de pied, qui pour l'instant était trop brusque. Je n'avais pas l'habitude de ce genre d'exercice et avais du mal. Finalement, après 3-4 changements de pied, je sentis la différence et fis un changement de pied très bien réalisé. Cécile me fit refaire l'exercice deux fois avant de me laisser souffler.

Ensuite, nous refîmes le spin 2 fois. J'y parvenais bien mieux qu'avant. Ouf ! Une épreuve de passée ! Mais immédiatement, Cécile me fit faire un autre exercice, le sliding-stop. Ouille ! C'était l'exercice où je galérais le plus, il était extrêmement compliqué. J'étais un peu rouillé et avait le plus grand mal à glisser.
Cette fois-ci, je stoppai net, oubliant de déraper et envoyais Cécile dans le sable. Elle ne s'y attendait pas ! (je crois que nous avons battu notre record de chutes ces derniers temps !) Je recommencai alors exercice, une fois Cécile remise en selle. Je glissai maladroitement sur le sable, mais parvins à le faire sur une assez bonne distance. (enfin, bonne... Si on veut ! ^^) Cécile me tapota l'encolure, ce qui me donna envie d'en faire plus. J'allais en avoir l'occasion puisque nous allions refaire l'exercice ! Cécile me poussa à accélérer le galop avant de me stopper. Je glissai alors sur un peu plus de deux mètres. Waouh ! Cool ! Cécile exultait et passa ses bras autour de mon encolure. J'étais moi aussi heureux de ma performance.

Cécile me fit marcher longuement au pas. Je me détendais et me reposais en vue du prochain exercice, le roll-back. C'était l'exercice que je maîtrisais le mieux. Il était très cool et je l'aimais bien. Alors quand Cécile me demanda le demi-tour, je l'exécutais avec joie ! Peut-être un peu trop brutalement, Cécile bascula sur ma croupe, et comme je prévoyais un dos rond à ce moment là, elle passa de la position couché sur le dos à celle couchée sur le ventre. Enfin, sur mon encolure. Elle se rattrapa je-ne-sais-comment et se remit en position normale. Visiblement, elle était morte de rire. Elle me fit recommencer l'exercice. Je l'exécutais avec ma fougue habituelle. Peut-être que je le faisais trop bien, étant donné que Cécile manquait de tomber à chaque fois ! Enfin, espérons qu'elle se maintienne en selle le jour du concours, car je comptais y faire des prouesses ! Nous fîmes plusieurs fois le roll-back, et à chaque fois je m'en donnait à coeur joie ! Cécile tomba deux fois, mais par la suite anticipait le demi-tour. Elle prenait de l'assurance, et moi aussi !


Finalement, pour le fun, nous fîmes un tour de barrel race. J'étais motivé, et Cécile, sachant que j'aimais ça, décida de me faire plaisir. Elle me lança au galop et je tournai avec plaisir et fougue autour des tonneaux. J'avalai les difficultés sans problème et finis le parcours dans un temps record ! Du moins, je crois, car Cécile avait oublié de mettre en marcher son chrono. Elle me caressa longuement et me fit marcher au pas, rènes longues. Puis, elle mit pied à terre et me ramena au box pour un repos mérité. Smile

----------------------------------

Et hop ! Encore du western ! Cette fois-ci, nous allions faire du barrel-race. Cécile m'avait détendu au pas, au trot, et avait fini par du galop. Du pur bonheur ! Après le galop nous avons fait plusieurs fois des virages autour des tonneaux. Nous venions de la direction du tonneau précédent pour reproduire les même trajectoires. Le but : être précis. C'est tout ce qui comptait. Après l'avoir fait des tonnes de fois, je me savais imbattable. Ou presque. Il ne fallait pas que je tombe sur un adversaire plus fort que moi, mais de toute façon je me savais hyper entrainé, et cette pensée m'encouragea. Cécile m'avait fait remarquer que même si je ne gagnais pas, j'avais au moins découvert de nouvelles disciplines et une nouvelle passion : le barrel race. Cécile le savait, c'était mon coup de coeur western. J'avais énormément progressé dans cette discipline et comptais continuer comme ça.

Je disais donc qu'après avoir fait plein de fois ces virages, j'étais au top de ma forme et avais hâte d'être chronométré. Ce qui ne tarda pas. Cécile travailla d’abord ma vitesse sur un cercle au galop. Puis, elle me fit ralentir et me ramena vers le parcours de tonneaux. 3, 2, 1... C'est parti ! Je fonce vers le premier tonneau et le contourne à une vitesse qui m'impressionne. Le deuxième tonneau est avalé sans difficulté, puis je me dirige vers le troisième qui m'avait posé beaucoup de problèmes auparavant... Mais maintenant c'est bon, je sais que j'y arriverais. Je le passe et le frôle de très près ! Youpi ! Il n'est pas tombé ! Il ne me manque plus qu'à faire un sprint pour l'arrivée. Et c'est bon, je peux ralentir.

Pfou ! Je suis essoufflé ! Même Cécile, qui était pourtant sur mon dos reprenait son souffle ! Elle regarda sa montre et exultait. Je devais avoir amélioré mon temps !

Cécile me laissa souffler et me marcha au pas. Je baissai la tête et me relaxai un peu. Je savais que Cécile me donnerait le temps de me reposer avant d'enchaîner sur un autre exercice. Après cinq minutes, nous enchainions sur le reining. J'aimais aussi cette discipline, mais pas au même point que le barrel. J'aimais beaucoup le sliding-stop, même si je ne le maîtrisais pas. Mais ma figure préférée était le roll-back, ce demi-tour impressionnant plein de vitesse ! Cécile commença par le spin. Je tournais avec plus d'agilité que hier, sûrement due aux nombreux entrainements et essais que j'avais faits. L'arrêt était parfait ! Cécile me tapota l'encolure bien fort avant de me faire passer à l'exercice suivant, plutôt cool, le galop ! Mis à part le changement de pied qui devait être le plus fluide possible, c'était un exercice très facile. Je galopais avec énergie et vitesse, c'était vraiment cool ! Cécile me ralentit pour le changement de pied. Je l'exécutais presque très bien, il était encore un peu brusque. Cécile me fit refaire un autre changement de pied à la fin du cercle. Celui-ci fut mieux exécuté. Elle me caressa l'encolure et m'en fit refaire plusieurs. Ils étaient de mieux en mieux exécutés au fur et à mesure. Cécile me fit repasser au petit galop avant de me faire exécuter un sliding-stop. Je glissai à peu près bien sur deux mètres, presque deux mètres cinquante. J'étais heureux de cette performance mais compris vite que c'était peut-être juste un coup de chance quand je loupais complètement le deuxième. Je trébuchais et glissais maladroitement sur un petit mètre. C'est là que je me rendis compte que Cécile était encore tombée. Mon dieu ! Elle n'avait pas d'équilibre, ma parole ! Ou alors c'était moi qui était trop brusque. Ou les deux. Razz

Cécile se remit en selle et me fit exécuter un cercle au galop, qu'elle coupa pour faire une ligne droite. Puis, elle me fit accélérer en vue du sliding-stop. Elle se cala dans la selle et me demanda le glisser. Je glissais alors beaucoup mieux qu'avant, sur deux mètres, peut-être un peu plus. Cécile était fière de moi et me redemanda le glisser deux fois. Les deux fois furent réussies, et je complétai l'exploit par de très beaux roll-backs ! (sous la demande de Cécile) J'étais prêt pour le concours. Les jours suivants serviraient pour perfectionner mes acquis.

Cécile me fit marcher au pas et décida de m'emmener en balade après cet entrainement.

_________________
Thunder


Dernière édition par Thunder le Mer 17 Sep - 5:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder

avatar

Messages : 232
Sexe du cheval : étalon

Fiche équine
Race: Trakhener croisé mustang
Compétitions: Meetings
Relationship:

MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   Lun 22 Sep - 5:52

Après cette superbe balade, j'étais rentré à l'écurie. Cécile m'avait bien brossé car j'avais beaucoup transpiré.

Le lendemain, je fis du saut avec Cécile. Elle ne voulait pas que je me lasse du western et décidai de me changer les idées. J'avais fait un très beau parcours. Et aujourd'hui, nous allions remettre ça. J'avais besoin de me perfectionner au barrel race et de travailler le reculer pour le reining.

J'allais donc dans la carrière avec Cécile. Celle-ci me détendit au trot avant de me faire galoper en cercle, elle en profita aussi pour me faire travailler les changements de pied. Sur ce point, j'y arrivais vraiment bien. Ensuite, elle me laissa souffler et me fit reculer. Elle tenta de me faire reculer assez vite. J'y parvenais sur une courte distance avant de m'emmêler les pinceaux. Elle me fit recommencer plusieurs fois l'exercice. J'y parvenais sur 1,5mètres. Pas trop mal. Ensuite, après avoir bien travaillé le reculer, nous révisâmes nos anciennes figures. Je me faisais une joie de glisser au sol avant de partir sur un roll-back. Nous le fîmes plusieurs fois. Je me perfectionnais toujours plus et étais prêt pour le concours.

Après ça, nous fîmes des changements de pied, quelques uns, puis des spins. Ceux-là, je les gérais. Ce fut pour moi une révision. Je réussissais très bien les spins.

Ensuite, après 30 minutes de reining, nous passâmes au barrel race. Youpi ! En voyant qu'on se dirigeait vers les tonneaux, je m'agitais, levais la tête et trottinais nerveusement. Cécile usa de toute son expérience pour me calmer. Elle me fit marcher au pas avant de me faire effectuer le parcours au petit trot. Elle dut tenir les rènes très courtes pour que je ne passe pas à la vitesse supérieure ! Elle effectua une pression discontinue sur les rènes. Je gardais la tête haute et trottinais nerveusement, je voulais aller plus vite ! Cécile me fit finir le parcours. Puis, elle me fit galoper en cercle. Elle cherchait à me calmer un peu. Quand elle me demanda le départ, je partais immédiatement au triple galop, allongeais mes foulées avant de décocher une très belle ruade ! Cécile vida des étriers et se retrouva projetée sur mon encolure. Je partais alors et sentais que Cécile avait presque lâché mes rènes. Mais elle les reprit bien vite et me fit repasser au pas.

Quand elle m'eut calmé, elle retenta le départ au galop. Quand elle sentit que j'accélérais, elle me ralentit et se pencha en arrière. Après cela, elle me dirigea enfin vers le parcours ! Trop cool ! Elle me fit galoper en cercle, mit son chrono en route et me lança vers le premier tonneau. Je galopais à toute vitesse et tournais en ralentissant à peine. J'avais ça dans le sang ! Je me dirigeais tout de suite vers le deuxième tonneau. Je tournais et frôlais le tonneau, le faisant osciller. Il ne tomba pas et je pus continuer mon galop vers le troisième tonneau. Je tournais et Cécile se pencha vers l'intérieur du virage. Elle me poussa à fond pour la dernière ligne droite. Je finis mon parcours sur un excellent temps. Youpi ! Encore un record battu ! Je ne faisais que m'améliorer. Cécile me fit refaire le parcours. Je fis tomber un tonneau dans ma précipitation, j'avais tourné trop tôt. Cécile remit le tonneau en place et me fit faire le parcours une dernière fois. Cette fois-ci, je l'effectuais sans problème. Tant mieux !

Cécile me caressa avant de me faire marcher rènes longues. L'après-midi touchait à sa fain, et j'avais hâte de retrouver les prés. Cécile comptait m'y emmener car il faisait beau.

_________________
Thunder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thunder s'exerce (barrel race, équility)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thunder s'exerce (barrel race, équility)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Local 19] Barrel Race
» Capacités et capacités de race
» autres gifs de chien de race
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» Cherche Barrel...Mais se trompe de personne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equid Competition :: |-| Détente |-| :: Compétitions déjà concourues-
Sauter vers: